La médiation est le moyen le plus sûr, le plus rapide et le plus efficient de mettre fin à un conflit.

Que ce soit pour la mise en place d’un projet, en prévention de différends ou pour la gestion des conflits, une médiation , qu’elle soit conventionnelle, judiciaire ou administrative a pour objectif de conduire les personnes, grâce à la présence active d’un tiers médiateur et en toute responsabilité, à prendre des décisions raisonnées facilitant la prévention des difficultés, et/ou la sortie de crise.

Elle est un mode de résolution des litiges fondé sur la responsabilité des personnes, sur la liberté, le respect et la confidentialité. Elle a vocation à s’appliquer dans tous les litiges dans lesquels la loi le permet, c’est-à-dire, en général dans ceux dans lesquels les parties ont la libre disposition de leurs droits.

Elle part du principe que nul ne connaît mieux les termes d’un conflit que ses acteurs et que nul n’est plus à même de le résoudre qu’eux-mêmes, pourvu qu’on leur apporte une aide neutre, impartiale et bienveillante  qui leur permet d’exprimer leurs besoins et leur ressenti, et qu’on leur aménage un espace confidentiel à cette fin. 

Elle permet une issue rapide dans près des 3/4 des cas, peu onéreuse (les frais sont prévisibles et partagés), sans problèmes d’exécution. 

La conférence internationale de la médiation pour la justice s’est fixée pour objectif d’aider à son développement, notamment par une aide aux médiateurs internationaux et par un soutien à la création de structures nationales de médiation.